Venise – Elodie in Paris

venise

Le mois dernier, je suis partie découvrir Venise le temps d’un week-end. J’avais une certaine appréhension de Venise, peut être une trop grande attente et la peur d’être déçue en réalité, mais j’ai trouvé la ville plutôt agréable ! Tout d’abord, pour nous rendre à Venise, nous avons emprunté un vol EasyJet d’une heure et demi environ, puis, un bus depuis l’aéroport Marco-Polo pour rejoindre la Piazzale Roma en 20min. Vous pouvez acheter les tickets facilement sur place ou bien les acheter en ligne avant votre départ. L’aller-retour coûte environ 13€. Nous avons séjourné à l’hôtel Papadopoli Venezia, situé à 5min de la Piazzale Roma, un superbe boutique hôtel directement accessible par le canal. Nous avions également une petite terrasse avec une vue dégagée sur celui-ci, un bonheur de se réveiller avec cette vue le matin. Côté météo, le meilleur moment pour se rendre à Venise se situe en mai ou septembre, afin d’éviter les grosses chaleurs de l’été.

Que Faire à Venise?

Tous ceux qui sont allés à Venise vous diront la même chose : la meilleur chose à faire pour visiter la ville est de vous perdre dans ses rues. Évidemment, il faut tout de même aller voir la Piazza San Marco, le Pont du Rialto ainsi que le Pont des Soupirs, mais j’ai adoré me perdre dans des quartiers moins touristiques, au sud de Venise par exemple (Dorsoduro ou Cannaregio). Pour prendre de la hauteur, direction le toit de la T Fondaco Dei Tedeschi (l’équivalent des Galeries Lafayette) c’est gratuit et la vue vaut le détour ! Autre option, la Scala Contarini des Bovolo, l’entrée est à 7€  et rien que pour l’architecture du bâtiment (et surtout son sublime escalier), je vous le recommande énormément.

A Venise, on marche, on marche & on marche ! Ou bien, vous pouvez aussi prendre l’option bateau ou « vaporetto » pour rejoindre les différents quartiers, mais l’option la plus économique reste la marche (comptez 26€ pour le pass illimité 24h – 36€ pour le pass 48h). Vient aussi le cas de la gondole…faire ou ne pas faire? Vous trouverez facilement des gondoliers, qui pratiquent tous le même tarif : comptez 80€ le tour de 30min environ. C’est assez cher mais selon moi, c’est à faire au moins une fois pour découvrir la ville sous un autre angle. C’est aussi très romantique :) Évitez de faire votre tour sur le Grand Canal et privilégiez les petits canaux intérieurs, la balade sera plus tranquille et bien plus intéressante.

Les églises sont très présentes à Venise, il y en a 123 en tout. Si vous aimez les visiter vous ne saurez plus où donner de la tête, certaines valent vraiment la peine qu’on pousse leurs portes.

Si vous n’avez pas vu mon article sur Burano, je vous conseille de prendre le temps d’y aller une matinée, de commencer par Burano puis Murano (où vous trouverez plus de restaurants et moins de touristes pour déjeuner). Vous trouverez plus d’infos/conseils dans mon article dédié à Burano.

Où Manger à Venise?

Je ne suis restée que le temps d’un week-end, je n’ai donc pas énormément d’adresses à vous partager, je ne partagerais que celles qui, selon moi, valent vraiment le détour.

Premièrement, la Trattoria « Da Sara », une super adresse avec une charmante terrasse intimiste, dans le quartier de Dorsoduro (Calle San Pantalon). Parfait pour dîner, nous y sommes allés les deux soirs tellement nous avons aimé l’adresse. Excellent rapport qualité/prix. La vie peut sembler cher à Venise mais en s’éloignant des quartiers touristiques, vous trouverez des restaurants avec des pizza ou pâtes à 8€.  Avant le dîner, vous pourrez prendre un fameux « aperitivo » italien, nous n’avons pas eu l’occasion d’en tester un à Venise.

Pour le midi, je vous conseille la Terrazza  dei Nobili, avec une vue dégagée sur l’île de Guidecca. C’est très agréable de se balader sur le bord du canal après le déjeuner. Nous n’avons pas eu l’occasion de tester Farini, mais c’est apparemment une super adresse pour manger une slice de pizza sur le pouce.

La meilleure glace de Venise se trouve chez SUSO : une folie ! J’ai choisi chocolat noir/caramel. En règle général, vous ne serez pas déçu des glaces en Italie & la simple boule vous coûtera seulement 2€.

Lors de notre escale à Murano, nous avons déjeuné au restaurant de l’hôtel Al Soffiador, les pizza étaient excellentes !

Pour résumer, j’ai adoré découvrir Venise à ma façon, en me perdant dans ses petites rues, aussi jolies les unes que les autres, mais, j’ai tout de même préféré Rome, je trouve que la ville est plus charmante et plus riche en découvertes ! Vous connaissez Venise? xx

Read More

Escale à Burano – Elodie in Paris

burano

Impossible de passer par Venise sans visiter ses îles du nord, notamment Burano & Murano. Située à seulement 40 minutes de Venise en vaporetto (ligne 12), Burano m’a totalement séduite. C’est un endroit très coloré, entre pêcheurs & dentellières, j’ai adoré m’y balader pendant 2h. Vous vous rendrez compte une fois sur place que l’île est assez petite, une matinée est largement suffisante. Aussi, je vous recommande vivement de prendre un des premiers vaporetti pour vous y rendre. A partir de 11h, l’île commence à être envahie par les touristes. En arrivant pour 9h, comme vous pouvez le voir, j’avais l’île presque pour moi toute seule ! Vous pourrez alors faire la visite à votre rythme, tranquillement. À l’origine, les pêcheurs peignaient leurs maisons de différentes couleurs pour se repérer et reconnaître leur maison en cas de brume, c’est tellement joli ! Elles sont désormais repeintes tous les ans. Loin de l’excitation de Venise, j’ai vraiment eu un coup de cœur pour Burano. Pour vous y rendre, je vous conseille de prendre un pass un jour, ce qui vous permettra de faire également les autres îles comme Murano ou Torcello. Réputée pour sa dentelle, vous avez la possibilité de visiter le musée  sur l’île. Je n’ai malheureusement pas eu le temps de le faire mais en tout cas, si vous passez par Venise, vous devez absolument venir à Burano !! Je vous parlerais de Murano plus en détails dans mon article sur mon séjour à Venise. Belle escale à Burano & bon dimanche ! xx

Read More

La Dolce Vita : 5 jours à Rome, Italie – Elodie in Paris

Yellow wall Roma

L’Italie, le charme de Rome et ses jolies rues colorées, la Dolce Vita….je me suis envolée pour une semaine mi-juin pour profiter du soleil italien et déconnecter le temps d’une semaine. La pluie à Paris, on en a marre ! J’ai réservé un voyage via Showroomprive à l’Hotel Zone, quelque peu excentré du centre de Rome mais avec une navette gratuite qui permets un transfert jusqu’à Piazza Cavour, à plusieurs moments de la journée. Sinon, il vous suffira de prendre un bus (pensez à acheter vos tickets dans les tabacs (1,50€) car ils n’en vendent pas dans les bus, les tickets sont valables 100 minutes). Le mois de Juin est idéal pour se rendre à Rome, période creuse, il n’y avait pas trop de touristes (nous avons attendu 30min max. avant d’entrer dans le Colisée). Si vous cherchez un hôtel à Rome, je vous conseille également de vous rendre sur Expedia Hotel pour découvrir la sélection des très beaux hôtels de la ville.

Ce qu’il faut faire à Rome :

  • Se balader, marcher, se perdre dans les ruelles ou le quartier de Trastevere avec ses murs colorés et ses terrasses bourrées de charme. Mon quartier préféré de Rome, j’ai adoré l’ambiance qui s’en dégage !
  • Admirer les places (Piazza Venezia, Piazza Cavour, Piazza Barberini, Piazza del popolo, Piazza Navona (la plus belle!)) avec leurs jolies fontaines, le Panthéon, monter sur le toit de la Piazza Venezia, aller jeter quelques euros à la Fontana di Trevì, caresser les chats qui vivent au Largo di Argentina. A ne pas manquer, la visite du Colisée (12€/personne) très impressionnant de l’extérieur comme de l’intérieur. Le billet du Colisée vous permets également de visiter le Foro Romano ou Forum Romain, situé à quelques pas. Des ruines, colonnes et vestiges historiques à voir absolument. Passer par le Vatican, malheureusement beaucoup trop de monde pour y entrer, mais j’ai pu tout de même admirer la Piazza San Pietro.
  • Se balader dans le parc de la Villa Borghese, un petit havre de paix et de verdure. Si vous souhaitez visiter la Villa il est préférable de réserver ou acheter une prévente. Sur les hauteurs du parc, admirez une belle vue panoramique de Rome (également sur les hauteurs de Gianicolo, près de la Fontana del Gianicolo). Redescendre par la Trinità del Monti, du côté de la Piazza di Spagna.
  • Goûter aux pizza, pâtes, mozzarella et gelati (glaces) italiennes. A part ça, vous aurez quelques autres choix salades, escalopes milanaises, mais ne cherchez pas vraiment de burgers à Rome. Aller prendre un petit déjeuner sur la Piazza Navona, vide au petit matin, puis elle se rempli d’artistes et attractions diverses au cours de la journée. Prendre un aperitivo dans Trastevere ou vers la Piazza Navona, j’ai testé l’Etablì, un lieu cosy et vintage.

Frigidarium : bonne adresse pour manger une glace dans le quartier de Navona (2€ le petit cornet) et possibilité de rajouter un coulis de chocolat dessus. Miam!

Origano : bonne adresse pour un menu pas cher et des pizzas très bonnes ! Le menu est à 12 euros, salade + pizza ou pâtes + boisson & café.

Caffè di marzio : situé sur la Piazza di Santa Maria à Trastevere, un petit restaurant charmant et une bonne cuisine. J’ai choisi des pâtes au saumon et une bruschetta (la meilleure que j’ai mangé).

La Ciambella : restaurant dans le quartier Largo di Argentina, perdu dans les petites rues piétonnes. Très bonnes pâtes et pizza !

Trois à quatre jours sont suffisants pour explorer la ville. Pensez aux bonnes chaussures de marche ! Perso, j’adore me balader pour explorer les villes, comme ce que j’avais fait pour Amsterdam. Côté photos, je me suis fait plaisir, chaque ruelle, coin de rue, débouche sur une curiosité ou un vestige local.

Si vous arrivez à l’aéroport de Fuimicino, je vous conseille de prendre un taxi avec un tarif fixe à 48 euros pour le transfert, ou étudiez bien votre trajet en train/métro au préalable. Il faudra compter une bonne heure en train pour rejoindre Rome, ou une bonne demi-heure en taxi.

J’espère que cet article sur mon séjour à Rome vous plaira et vous aidera pour vos futurs voyages. Si je dois retourner en Italie, ce sera pour Florence, un tout autre registre que Rome en terme d’architecture. Ciao!

Read More

Costa croisières & la Méditerranée – Elodie in Paris

Marks and Spencer

Courant Avril, j’ai eu l’opportunité de découvrir Costa Croisières lors d’un séjour de 2 nuits à bord du Costa Diadema, un des plus grands navires Costa. C’était une expérience nouvelle pour moi, nous avons d’abord pris l’avion jusqu’à Nice puis un bus jusqu’à Savone en Italie, pour embarquer sur le bateau. Un peu frustrant de ne pas pouvoir visiter la ville, mais je me réjouis de découvrir Rome en juin ! La décoration du Diadema est très « bling bling« , ça en jette dès le hall d’accueil, pont 3. Sur le bateau, plusieurs restaurants dont un restaurant Teppanyaki très très bon, des buffets variés, à volonté…le soir, des ambiances différentes (rock, latino, country…) pour faire la fête, une salle de jeux type casino et des spectacles différents tous les jours comme par exemple The Voice of the Sea. Idéal entre amis ou en famille, impossible de s’ennuyer !

Une piscine avec solarium, transats et plusieurs jacuzzi en extérieur pour profiter du soleil, une piscine intérieur dans le Spa, tout est fait pour la détente et la relaxation. Un bonheur de prendre le soleil sur les transats de sa cabine pour plus d’intimité, face à la Méditerranée. L’occasion de faire le vide un instant, juste en admirant l’immensité et l’infini devant soi. Les cabines sont spacieuses, silencieuses (on entend pas du tout l’ambiance boite de nuit le soir), j’avais peur de ressentir le bateau tanguer mais on ne le ressent que légèrement, même au 12ème étage. Les couloirs sont des labyrinthes, on se perd vite à bord d’un si grand bateau (le Diadema peut accueillir jusqu’à 4500 passagers)! Mais heureusement, il y a beaucoup d’ascenseurs un peu partout et tout est bien indiqué. Nous avons également eu l’opportunité de découvrir l’envers du décor des cuisines et du théâtre.

S’endormir à Marseille, se réveiller à Barcelone…Lors de notre escale à Marseille (en général le bateau reste à quai toute la journée afin de laisser le temps aux passagers de visiter la ville), nous avons visité le Mucem, musée d’art contemporain avec une grande terrasse ensoleillée, un bonheur. De passage à Barcelone pour quelques heures (une première pour moi, je pense d’ailleurs que je retournerais visiter la ville lors d’un long week end car c’était beaucoup trop court), nous avons avant tout profité du soleil, visité le marché La Boqueria, des halles où sont vendus jambon, fruits frais, jus, spécialités locales (très touristique!) et fait du shopping. Pour le déjeuner, direction Oaxaca, un restaurant de tapas mexicain très très bon que je garde précieusement pour mon prochain séjour à Barcelone.

De retour à Paris, une belle expérience dépaysante que je recommande à tous ceux qui souhaitent se détendre et/ou vivre une expérience hors du commun. Merci Costa & Benvenuti alla felicità al quadratto ! x

Read More