Une semaine à Lanzarote avec Marmara – Elodie in Paris

Début Mars, j’ai eu la chance de partir une semaine aux Canaries, sur l’île de Lanzarote avec mon amie Valériane afin de découvrir le Club Marmara Playa Blanca. L’île de Lanzarote, aussi appellée l’île aux 300 volcans, est vraiment incroyable avec ses paysages lunaires et sa roche volcanique. Nous avons eu de la chance côté météo, pour être honnête je ne pensais pas qu’il faisait si chaud aux Canaries en Mars! Le ressenti était de 27°C. Nous avons vraiment passé une semaine de rêve.

Toute l’île de Lanzarote est un héritage de l’art de l’artiste César Manrique, un peintre/sculpteur et architecte originaire de l’île. C’est lui qui a conçu toute la structure de l’île afin de préserver sa nature. Toutes les maisons sur l’île sont blanches avec des touches de vert/bleu et marron. Une unité qui rend l’île très esthétique !

Le Club Marmara Playa Blanca est un club très agréable, de nombreuses animations (sport, jeux apéro, soirées spectacles…) et excursions sont proposées. Vous pouvez même louer une voiture au jour le jour directement depuis la réception de l’hôtel. Le buffet est varié et change tous les jours. Sa situation géographique sur l’île est idéale, vous avez la plage de Playa Blanca à 10min à pieds environ (vous pouvez également prendre une navette depuis l’hôtel pour vous y rendre) et les plages de Papagayo (les plus sauvages et paradisiaques de l’île) à 10min en voiture (ou 40min environ à pieds). Vous pouvez également vous rendre à la Marina Rubicon une fois par semaine avec les animateurs du club pour visiter le marché situé sur le port. Deux piscines sont à votre disposition, la piscine principale, chauffée, où vous sont proposées les animations et une piscine plus « calme » destinée au repos. Un hôtel destiné à tous, familles (un kids club se trouve dans l’hôtel), couples ou amis.

Côté excursion avec Tui, nous avons eu la chance de profiter de l’excursion « Tour du Nord en 4×4« , entre points de vues exceptionnels & visite de la Fondation de César Manrique, son ancienne demeure sur l’île, et « D’île en île » qui comprends une visite du musée LagOmar, directement construit dans la roche volcanique (ancienne demeure d’Omar Sharif qu’il a possèdé uniquement quinze jours avant de la perdre lors d’une partie de bridge), un détour par le Jardin de Cactus, une excursion sur l’île de la Graciosa, petit coin de Paradis et un déjeuner sur l’eau. J’ai adoré!

Nous avons également loué une voiture à la journée pour découvrir la plage de sable noir d’El Golfo (sublime!) & le Lago Verde, un lac vert qui complète bien le panorama de couleurs avec la roche terracotta, le sable noir et le bleu de l’océan, puis, le parc national de Timanfaya (12€ l’entrée, accès en voiture et restaurant panoramique à 360° avec vue sur le parc). La visite du site de Timanfaya se fait uniquement en bus. Nous avons également fait un détour par Puerto Del Carmen, pour faire un peu de shopping.

Je garde un très bon souvenir de ma première fois aux Canaries et je reviendrais c’est certain ! Les paysages m’ont vraiment impressionnée ! Et je vous recommande sans hésiter le Club Marmara Playa Blanca ! Xx



Read More

Une semaine au Québec : Charlevoix & Saguenay-Lac-Saint-Jean – Elodie in Paris

Hello ! J’espère que vous allez bien. En février dernier, j’ai eu la chance de partir une semaine, dans la province du Québec avec QuébecOriginal afin de découvrir l’expérience de l’hiver au Québec dans les régions de Charlevoix et Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il ne faut pas se mentir, l’hiver au Québec est extrêmement froid mais le ressenti n’est pas le même qu’ici, il suffit juste de multiplier les couches et c’est largement supportable. Chaufferettes, doudounes, sous-pulls, leggings thermiques…il suffit d’être bien équipé en amont ! Nous avons voyagé avec Air Canada, c’est la première fois que je prenais cette compagnie et j’ai adoré le service à bord.

Charlevoix

Première étape de notre voyage, la région de Charlevoix. Nous avons logé la première nuit à l’Hôtel & Spa Le Germain Charlevoix, j’ai adoré cet hôtel perdu en pleine nature, le style des chambre, une première introduction idéale et dépaysante pour cette semaine canadienne. Non loin de l’hôtel, se trouve la ville de Baie-Saint-Paul, une jolie ville typiquement québécoise avec ses jolies maisons plus belles les unes que les autres. Direction le Massif de Charlevoix pour une après midi de luge autrichienne. Un parcours de 7,5km de descente, c’était vraiment dingue ! J’ai adoré cette expérience ! Un vrai retour en enfance. Pour cette seconde nuit, direction l’hôtel Fairmont Le Manoir Richelieu. Un établissement très chic et hors du temps. Nous avons pu découvrir l’expérience des bains nordiques sous la neige (avec une eau à plus de 30°), incroyable ! Nouvelle journée dans la région de Charlevoix, direction le Parc National des Hautes-Gorges-de-la-rivière-Malbaie. Les paysages étaient vraiment incroyables, entre cascade gelée, balade en FatBike sur un lac gelé (malheureusement les conditions climatiques n’étaient pas avec nous, c’était vraiment très difficile), les paysages de la région de Charlevoix sont vraiment exceptionnels ! J’en ai pris plein les yeux.

Saguenay-Lac-Saint-Jean

Sur la route de cette nouvelle région (une heure trente de route au total entre Charlevoix et Saguenay-Lac-Saint-Jean), nous faisons une escale au Port-Au-Persil, un lieu magique digne d’une carte postale. La glace gelée sur le lac et les couleurs du paysages étaient exceptionnelles. Première activé dans cette nouvelle région, une balade en raquettes dans les hauteurs du Mont-Edouard. C’était très drôle ! C’était ma première fois et je recommencerais sans hésitation ! Après de nombreux fous rires, direction le Spa d’Edouard-les-bains pour une fin de journée détente dans les bains nordiques à flanc de montagne. Un endroit idyllique avec hammam, sauna, salles de détentes, j’aurais pu y rester des heures. Je vous recommande cet endroit si vous passez par le Mont-Edouard, après une journée de ski intense c’est vraiment idéal. Pour notre première nuit dans la région de Saguenay-Lac-Saint-Jean, nous avons dormi dans les Chalets sur le Fjord, avec une vue directe sur le Fjord enneigé. Le lendemain, direction L’Anse à Benjamin pour la pêche blanche ou « pêche sur glace ». Une expérience typiquement québécoise qui consiste à pêcher dans une trou creusé dans la glace du Fjord depuis une petite cabane de pêcheur (ou directement en extérieur). Vous pouvez louer une petite cabane de pêche pour la journée si vous visitez la région. Deuxième activité de la journée : le chien de traineau ! J’attendais cette activité avec impatience, une grande première pour moi, j’ai adoré ! La balade dans la forêt boréale canadienne était magique, nous avons réalisé cette activité avec Alaskan du Nord, que je vous recommande vivement. Pour notre dernière journée à Saguenay-Lac-Saint-Jean, direction la ville de Chicoutimi, où nous avons visité le Zoo Sauvage de Saint-Félicien. Un zoo à ciel ouvert, où les animaux vivent en semi-liberté, bisons, loups, ours polaires…puis, petit passage par le Musée amérindien de Mashteuiatsch afin de découvrir l’histoire et la culture des Pekuakamiulnuatsh (Ilnus du Lac-Saint-Jean). Pour terminer la journée, patin à glace au Village sur Glace de Roberval, parfait pour clore notre séjour québécois en musique.

Merci à QuébecOriginal pour cette découverte de l’hiver au Québec et pour le programme qui était juste parfait ! xx



Read More

Un Nouvel An à Budapest – Elodie in paris

Cette année, j’ai décidé d’aller passer le nouvel an à l’étranger, et plus particulièrement en Hongrie. J’ai réservé mes billets en Avril pour profiter de tarifs avantageux (environ 150euros par personne, logement inclus). J’avais entendu dire que Budapest était une destination très prisée, que les hongrois savaient faire la fête et bien cette théorie s’est bien confirmée. Nous avons passé une très belle soirée, rythmée par les feux d’artifices sauvages un peu partout dans la ville. Néanmoins, je vais vous donner quelques petits tips si vous décidez de vous rendre à Budapest pour fêter le nouvel an : 



Read More

Marrakech avec Citroën – Elodie in Paris

Citroën

Je suis partie à Marrakech le week-end dernier avec Citroën & une team de folie afin de découvrir le nouveau SUV C5 Aircross dans le désert marocain. Trois jours au soleil, loin de la grisaille parisienne, un bonheur ! Nous avons d’abord séjourné au Fairmont Royal Palm puis à l’Hôtel Le Naoura.
Le nouveau C5 Aircross prime le confort avant tout, une voiture spacieuse & élégante à la fois, idéale pour voyager sur les longs trajets. Il se destine aux couples comme aux familles nombreuses, avec son intérieur adapté en terme d’espace et de rangements. Il est également équipé de deux sièges avant massants & chauffants (beaucoup trop cool!) et d’un système de recharge sans fil pour smartphones. Doté d’une offre de personnalisation inédite, il se décline en plus de 30 combinaisons de design extérieur, 7 couleurs de carrosserie (Blanc Banquise/Blanc Nacré, Noir Perla Sera, Gris Platinium/Gris Acier, Rouge Volcano, Bleu Tijuca), une voiture à la personnalité forte qui se différencie par son attitude unique, énergique et pleine d’assurance. En plus d’être confort, son design intérieur se décline quant à lui en 5 univers casual chic (du tissus au cuir Nappa) au choix, vraiment canon. Disponible en boite manuelle ou auto, il dispose de 20 technologies d’aide à la conduite dont le Highway Driver Assist. Nous l’avons testé en condition dans le désert marocain, en plein dans la Palmeraie, entre villages et routes désertes. Les paysages étaient fous ! Elle est très agréable, que ce soit côté passagers ou conducteur.
L’Hôtel Fairmont Royal Palm était magique, énorme coup de coeur pour cet hôtel en pleine pampa! Je vous laisse en juger avec les photos, qui ont presque toutes été prises là bas. Le Naoura, plus proche de la Médina, nous a permit de nous rendre dans le souk le samedi, vers la place Jemaa el’Fna (situé à environ 15min à pieds) puis, nous avons dîné au Comptoir Darna le samedi soir : couscous ou tagine, accompagné d’un spectacle de danse marocaine. Une bonne adresse à conseiller.
Merci à Citroën pour cette escapade marocaine !

Read More

Oslo & Tromsø – Elodie in Paris

Oslo

Pour continuer avec la Norvège, je vous donne rendez-vous aujourd’hui à Oslo, sa capitale, et vous pourrez également retrouver dans mon article quelques images de Tromsø. J’ai eu la chance de pouvoir passer une petite journée à Oslo avant le retour à Paris afin de visiter brièvement la ville. Il y a des quartiers vraiment mignons comme Damstredet, ou encore le célèbre Opera House. J’ai bien envie d’y revenir mais selon moi, deux jours suffisent amplement pour visiter la ville. La vie est très chère en Norvège (pour tout, que ce soit la nourriture, les taxis, l’hébergement…), il faut donc prévoir un certain budget. Un week-end c’est idéal :). J’ai beaucoup aimé en tout cas l’ambiance qui se dégageait de la ville, ses boutiques scandinaves où j’aurais bien aimé passer plus de temps à chiner des merveilles et manger plus de kokosbolle (chocolat, coco et meringue, vraiment délicieux!). Après Copenhague, je dois dire que les pays nordiques me séduisent de plus en plus. J’ai eu la chance de visiter la ville au petit matin, c’était vraiment agréable ! Vous connaissez Oslo?

Pour parler rapidement de Tromsø (je n’y suis restée que 2/3h), c’est une toute petite ville de Laponie dont l’attraction principale est les aurores boréales, de part sa situation géographique idéale pour en observer. Plein de souvenirs shops, des excursions, c’est une ville très portée sur le tourisme mais vraiment agréable. C’est aussi le plus grand centre urbain et culturel de la Norvège.  Les paysages qui l’entourent sont merveilleux (voir la vue depuis le port) et il y a également plein de petites îles à proximité à découvrir. Une chose est sure, je reviendrais ! xx

Read More

4 jours en Norvège avec Essie – Elodie in Paris

Tromsø

Il est temps que je vous raconte le séjour de folie que j’ai vécu en Norvège grâce à la marque Essie. La Norvège, les Aurores Boréales, un rêve devenu réalité ! Je rêvais d’en voir au moins une fois dans ma vie et nous avons eu énormément de chance, le spectacle était merveilleux ! Nous avons prit l’avion le mercredi midi, arrivés le mercredi soir à Tromsø (après une correspondance à Oslo, il n’y a malheureusement pas de vol direct Paris-Tromsø). C’est la ville idéale pour voir des Aurores Boréales, elle est située dans le cercle Arctique, tout en haut de la Norvège.  Cependant, il est préférable de s’éloigner au maximum de la pollution lumineuse urbaine pour en apercevoir. Ce phénomène est complètement fou, elles dansent vraiment dans le ciel et déplacent à une vitesse ! Je suis contente d’avoir pu immortaliser ce moment en photo, même si pour info, il est indispensable d’avoir un appareil plein format pour les photographier. C’est vraiment magique, tous les paysages Norvégiens sont magnifiques, il me tarde d’y revenir faire un road trip plus longtemps !

J’étais invitée par Essie à Tromsø au Malangen Resort, un hôtel incroyable situé entre Fjords et montagnes, afin de découvrir leur nouvelle Collection Winter 2018 inspirée par les Aurores Boréales, avec Rita Remark, nail artist officielle d’Essie. Les couleurs sont vraiment canon, mes préférées sont Glow with the Flow, un bleu perlé aux reflets roses & Just the Way you Arctic, un lilac/gris comme j’adore. D’ailleurs, je prévois une petite surprise pour vous courant décembre, je dis ça je dis rien ;). Ce séjour m’a littéralement mit des étoiles plein les yeux, entre les paysages à couper le souffle & les expériences de dingue, notamment la soirée à observer les Aurores Boréales depuis le Camp Nikka autour d’un feu de camp, en écoutant des histoires sur la culture norvégienne et sur les Sami éleveurs de rennes, un peuple nomade vivant en Scandinavie. Je n’aurais pas pu rêver mieux comme première immersion en Norvège ! Le deuxième jour, balade matinale avec Arctic Explorer en RIB boat autour des Fjords, il faisait très froid même avec les combinaisons mais ça en valait clairement la peine : nous avons aperçu des baleines !!! OMG ! Nous étions vraiment seuls au monde sur notre petit bateau et je dois dire que ça fait un bien fou, c’est hyper ressourçant ! Je n’oublierais jamais ce séjour et je ne remercierais jamais assez Essie de m’avoir permis de vivre cette expérience de folie ! J’espère revenir visiter la Norvège très très vite ! J’avais beaucoup trop de photos pour vous partager Oslo dans cet article du coup je vous partagerais mon (court) passage à Oslo dans un autre article. J’espère que mes photos vous feront rêver tout comme moi ! xx

Read More

Devenir hôte sur Airbnb – Elodie in Paris

airbnb

Comme je vous l’annonçais il y a quelques temps sur Instagram, j’ai décidé de devenir hôte sur Airbnb. Premièrement, parce que je suis amené à me déplacer régulièrement, pour un week-end ou de courts déplacements professionnels, ensuite parce que je trouve ça pratique pour ne pas laisser son appartement vide et enfin, qu’on se le dise, c’est plutôt agréable d’avoir une petite rentrée d’argent régulièrement. Je sais que ça peut refroidir certains d’entre vous, laisser quelqu’un entrer dans votre intimité, mais vous allez voir, c’est assez simple et rapide, il suffit juste de vous organiser !

home

Première étape : la création de l’annonce. Il faut qu’elle soit attractive, il y a beaucoup d’offres sur Airbnb, elle doit donc attirer l’oeil. Les photos sont très importantes, moi la première, quand je réserve sur Airbnb en tant que cliente, j’accorde énormément d’importance à l’aspect général de l’appartement, si il est propre, bien rangé, etc…Le visuel fait 80% de l’annonce. Essayez d’avoir un appartement « clean » et rangez vos effets personnels (sans pour autant avoir un appartement témoin). Si vous n’êtes pas à l’aise en photo, faites appel à un ami ou un professionnel.

décoration

Ensuite vient la description : apportez le plus de détails possible sur la situation géographique de l’appartement, les commodités, les équipements de celui-ci…Un appartement détaillé, fonctionnel, propre et bien situé intéressera plus qu’une annonce plutôt vague et vierge. Indiquez si l’appartement se trouve proche du métro, d’un musée, de transports en commun…Pour ma part, je suis à 2min à pieds du métro qui traverse plus ou moins tout Paris, c’est un avantage ! Indiquez bien évidemment la superficie de votre logement et le nombre de voyageurs qu’il peut accueillir. Pour ce qui est du prix, l’outil développé par Airbnb vous aidera en vous proposant une fourchette, en comparaison avec les logements similaires du marché.

bedroom

coffee

Une fois votre annonce en ligne et votre première réservation confirmée, il vous faudra prendre contact avec votre futur locataire pour convenir d’un horaire d’arrivée pour lui remettre les clefs. Avant son arrivée, assurez vous qu’il ne manquera de rien : draps & serviettes propres, jus de fruit ou bouteille d’eau à disposition dans le réfrigérateur par exemple, ça peut être agréable lorsqu’on à fait un long trajet. Vous pouvez aussi fleurir votre logement avec un joli bouquet pour le rendre plus chaleureux. Sur place, prévoyez de lui remettre un petit guide des alentours, avec les endroits à voir absolument, les commerces & restaurants à proximité, une proposition de trajet pour se rendre à la Tour Eiffel par exemple, ce qui peut être très utile si la personne ne connait pas encore les transports en commun. C’est très pratique et plutôt agréable d’avoir des adresses personnelles qu’on ne trouve pas dans les guides touristiques. Avec mon blog, j’ai la chance de découvrir pas mal d’adresses que je ne manquerais pas de compiler pour mon futur hôte. Je suis en proche banlieue parisienne et pourtant, à seulement 10 min de St Lazare ou encore 15 min de Charles de Gaulle Etoile. Pour les voyageurs qui souhaitent un peu plus de tranquillité, ça peut être un bon compromis (tout en ayant le métro à proximité pour les déplacements). J’espère vous avoir convaincu à devenir hôte ! Si vous souhaitez vous inscrire, rendez-vous juste ici.

5 jours à Dubrovnik, Croatie – Elodie in Paris

dubrovnik

Fin août, je me suis envolée pour la Croatie, un pays dont j’avais longuement entendu parler. Destination Dubrovnik, ou King’s Landing pour les fans de Game Of Thrones. Les paysages avaient l’air magnifiques, j’avais hâte de voir ça de mes propres yeux.

Je suis partie 5 jours en Croatie dont une journée à Kotor au Monténégro. Dubrovnik est une vieille ville entourée de remparts, une cité fortifiée classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Entourée par le Mont Srd et par la Mer Adriatique, ses panoramas sont plus beaux les uns que les autres. On ne s’en lasse pas ! On entre dans la vieille ville par la Porte Pile.
Infos pratiques
  • La Croatie est située à environ 2h de Paris en vol direct. Depuis l’aéroport, il vous faudra environ 20 minutes pour rejoindre le centre de Dubrovnik. Notre appartement était super bien situé (à 10 minutes à pieds de la vieille ville) et notre hôte très accueillante ! Je vous le recommande si vous recherchez un logement à Dubrovnik (Apartment Luka -25€ sur votre première réservation Booking via ce lien).
  • La monnaie locale est le Kuna (couronne croate), 1€= 7 Kuna.
  • Il y a Uber en Croatie, cela nous a bien sauvé la vie pour nos quelques déplacements un peu éloignés du centre et les trajets n’étaient pas cher du tout (pour aller à la gare routière par exemple ou au port).
Que faire à Dubrovnik ou aux alentours? 
Se balader dans la vieille ville, se perdre dans les petites ruelles typiques, est le meilleur moyen de découvrir la ville. Vous pouvez aussi vous balader le matin sur le Stradun (rue principale de Dubrovnik), en passant par la Fontaine d’Onofrio avant 11h, manger une glace sur le Port, visiter les remparts de la ville tôt le matin pour éviter la foule (20€/personne) : le tour dure environ 2h et vous permet de découvrir la ville autrement, avec un peu plus de hauteur…c’est canon ! Avec votre billet pour les remparts, vous pourrez également visiter le Fort Lovrijenac afin d’avoir une vue sur tout Dubrovnik et sur la Mer Adriatique. Pour le coucher du soleil, emprunter le téléphérique (attention l’attente peut être longue, je vous conseille d’y aller assez tôt vers 17h30/18h) la vue est magique, j’ai adoré. Pour avoir vu les couchers de soleil en Grèce, je trouve que ceux de la Croatie n’ont rien à leur envier. L’aller/retour coûte environ 15€/personne.  Si vous êtes fan de Game Of Thrones, vous pouvez opter pour un des nombreux tours organisés afin de vous rendre sur les lieux de tournage de la série.  Les îles Elaphites sont facilement accessibles en ferry depuis le port de Dubrovnik, pour une excursion à la journée ou plus. Si vous souhaitez rester à Dubrovnik pour aller à la plage, je vous conseille la plage Bellevue, assez tranquille et plutôt agréable.
Où manger? 
  • Il y a beaucoup de restaurants attrape touristes à Dubrovnik, nous avons donc essayé de chercher un restaurant un peu plus en retrait de l’agitation du Stradun, nous sommes tombés sur le Konoba Rozario. Le poisson grillé était juste délicieux ! La terrasse est très charmante, l’accueil impeccable, cependant il est préférable de réserver.
  • Dolce Vita, pour une crêpe roulée chocolat/noix de coco (ou autre parfum).
  • Sladoledarna ou Gossip pour une jolie glace gourmande.
  • Dubravka 1836, pour un petit déjeuner copieux avec vue sur la fameuse Porte Pile de Dubrovnik.
L’île de Kolocep
Depuis le port de Dubrovnik, vous pouvez prendre un ferry pour les îles Elaphites avec la compagnie Jadrolinija. La plus proche, Kolocep, est située à seulement 15min de Dubrovnik. L’aller/retour coûte environ 6€/personne. L’ile de Kolocep est très sauvage, il y avait très peu de touristes, c’est très agréable pour passer une journée farniente à la plage, loin de l’agitation de Dubrovnik. La location de transats coûte 50 kuna pour 2 transats/parasols pour 3h. L’île se parcours facilement à pieds, elle est bordée par de grandes falaises et des escaliers de Placet. L’eau est turquoise et transparentes, vous pourrez croiser des poissons lors de votre baignade très proche des côtes. Pour le midi, les restaurants sont rares sur l’île (seulement proche du port) pensez à réserver. Il y a un très bon restaurant de poisson à côté de la plage (Konoba Skerac) mais malheureusement il fallait réserver donc nous n’avons pas pu y déjeuner.
Comme je vous le disais, il est très facile d’aller au Monténégro depuis Dubrovnik en bus. Pour plus d’informations, je vous invite à consulter mon article sur Kotor.
J’ai eu un réel coup de cœur pour la Croatie et ses paysages sauvages, son eau turquoise, j’en ai prit plein la vue. Petit regret de ne pas avoir pu visiter la réserve naturelle des lacs de Plitvice ou d’autres îles/villes, ce sera peut être une prochaine fois ! xx

Read More

Kotor, Monténégro – Elodie in Paris

kotor

Lors de notre séjour en Croatie, nous avons décidé d’aller visiter la ville de Kotor au Monténégro. Ce qu’il faut savoir avant tout, c’est qu’il faut passer deux frontières avant de pouvoir entrer sur le territoire. Une en sortant de Croatie et une seconde pour entrer au Monténégro. Autant vous dire que ça peut être assez long, surtout si il y a beaucoup de monde devant vous. Nous sommes partis de Dubrovnik en bus, il faut compter 30€ environ par personne l’aller/retour (réservation sur GetbyBus). Temps annoncé, 1h50 (hors passage frontières, nous avons mit 3h environ). Si vous souhaitez vous y rendre en voiture, je vous conseille de partir très tôt le matin. Les paysages sur la route sont magnifiques, cela m’a d’ailleurs donné envie d’y retourner prochainement. La ville de Perast avec sa chapelle sur l’eau Notre Dame du Rocher feront parti d’un futur voyage, c’est certain ! Mais pour cette fois, c’est la ville de Kotor que nous avons choisi.

Kotor, ville médiévale
Kotor est située dans les bouches de Kotor, sur la baie du Monténégro, classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Et on comprend vite pourquoi ! La vieille ville vaut vraiment le détour. En se baladant dans ses petites ruelles, on a l’impression d’être hors du temps. Elle est entourée d’importantes murailles qui témoignent du passé. Tout se fait facilement à pieds, et elle se visite en seulement quelques heures (nous avons pu faire le tour de la vieille ville en 4h, en prenant notre temps). Je vous laisse découvrir tout ça en photo. Il y a beaucoup d’églises à Kotor, je vous conseille l’église Saint-Nicolas avec ses dômes aux influences orthodoxes. Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de monter jusqu’à la forteresse Saint-Jean mais la vue sur l’Adriatique à l’air magique.
La monnaie à Kotor est l’euro, assez pratique contrairement à la Croatie.
Vu que nous n’avions pas beaucoup de temps sur place, nous avons déjeuné rapidement dans une pizzeria, sur la place de la Cathédrale Saint-Tryphon.
Je vous recommande aussi de vous balader sur le long du port, afin d’admirer les paysages qui s’offrent à vous. Un réel coup de coeur pour le Monténégro qui ne demande qu’à être visité plus en détails une prochaine fois. xx

Read More

Venise – Elodie in Paris

venise

Le mois dernier, je suis partie découvrir Venise le temps d’un week-end. J’avais une certaine appréhension de Venise, peut être une trop grande attente et la peur d’être déçue en réalité, mais j’ai trouvé la ville plutôt agréable ! Tout d’abord, pour nous rendre à Venise, nous avons emprunté un vol EasyJet d’une heure et demi environ, puis, un bus depuis l’aéroport Marco-Polo pour rejoindre la Piazzale Roma en 20min. Vous pouvez acheter les tickets facilement sur place ou bien les acheter en ligne avant votre départ. L’aller-retour coûte environ 13€. Nous avons séjourné à l’hôtel Papadopoli Venezia, situé à 5min de la Piazzale Roma, un superbe boutique hôtel directement accessible par le canal. Nous avions également une petite terrasse avec une vue dégagée sur celui-ci, un bonheur de se réveiller avec cette vue le matin. Côté météo, le meilleur moment pour se rendre à Venise se situe en mai ou septembre, afin d’éviter les grosses chaleurs de l’été.

Que Faire à Venise?

Tous ceux qui sont allés à Venise vous diront la même chose : la meilleur chose à faire pour visiter la ville est de vous perdre dans ses rues. Évidemment, il faut tout de même aller voir la Piazza San Marco, le Pont du Rialto ainsi que le Pont des Soupirs, mais j’ai adoré me perdre dans des quartiers moins touristiques, au sud de Venise par exemple (Dorsoduro ou Cannaregio). Pour prendre de la hauteur, direction le toit de la T Fondaco Dei Tedeschi (l’équivalent des Galeries Lafayette) c’est gratuit et la vue vaut le détour ! Autre option, la Scala Contarini des Bovolo, l’entrée est à 7€  et rien que pour l’architecture du bâtiment (et surtout son sublime escalier), je vous le recommande énormément.

A Venise, on marche, on marche & on marche ! Ou bien, vous pouvez aussi prendre l’option bateau ou « vaporetto » pour rejoindre les différents quartiers, mais l’option la plus économique reste la marche (comptez 26€ pour le pass illimité 24h – 36€ pour le pass 48h). Vient aussi le cas de la gondole…faire ou ne pas faire? Vous trouverez facilement des gondoliers, qui pratiquent tous le même tarif : comptez 80€ le tour de 30min environ. C’est assez cher mais selon moi, c’est à faire au moins une fois pour découvrir la ville sous un autre angle. C’est aussi très romantique :) Évitez de faire votre tour sur le Grand Canal et privilégiez les petits canaux intérieurs, la balade sera plus tranquille et bien plus intéressante.

Les églises sont très présentes à Venise, il y en a 123 en tout. Si vous aimez les visiter vous ne saurez plus où donner de la tête, certaines valent vraiment la peine qu’on pousse leurs portes.

Si vous n’avez pas vu mon article sur Burano, je vous conseille de prendre le temps d’y aller une matinée, de commencer par Burano puis Murano (où vous trouverez plus de restaurants et moins de touristes pour déjeuner). Vous trouverez plus d’infos/conseils dans mon article dédié à Burano.

Où Manger à Venise?

Je ne suis restée que le temps d’un week-end, je n’ai donc pas énormément d’adresses à vous partager, je ne partagerais que celles qui, selon moi, valent vraiment le détour.

Premièrement, la Trattoria « Da Sara », une super adresse avec une charmante terrasse intimiste, dans le quartier de Dorsoduro (Calle San Pantalon). Parfait pour dîner, nous y sommes allés les deux soirs tellement nous avons aimé l’adresse. Excellent rapport qualité/prix. La vie peut sembler cher à Venise mais en s’éloignant des quartiers touristiques, vous trouverez des restaurants avec des pizza ou pâtes à 8€.  Avant le dîner, vous pourrez prendre un fameux « aperitivo » italien, nous n’avons pas eu l’occasion d’en tester un à Venise.

Pour le midi, je vous conseille la Terrazza  dei Nobili, avec une vue dégagée sur l’île de Guidecca. C’est très agréable de se balader sur le bord du canal après le déjeuner. Nous n’avons pas eu l’occasion de tester Farini, mais c’est apparemment une super adresse pour manger une slice de pizza sur le pouce.

La meilleure glace de Venise se trouve chez SUSO : une folie ! J’ai choisi chocolat noir/caramel. En règle général, vous ne serez pas déçu des glaces en Italie & la simple boule vous coûtera seulement 2€.

Lors de notre escale à Murano, nous avons déjeuné au restaurant de l’hôtel Al Soffiador, les pizza étaient excellentes !

Pour résumer, j’ai adoré découvrir Venise à ma façon, en me perdant dans ses petites rues, aussi jolies les unes que les autres, mais, j’ai tout de même préféré Rome, je trouve que la ville est plus charmante et plus riche en découvertes ! Vous connaissez Venise? xx

Read More

1 2 3