4 jours en Guadeloupe – Elodie in Paris

Mi mars, je suis partie 4 jours en Guadeloupe avec XL Airways et le Comité du Tourisme des îles de Guadeloupe. Un voyage exceptionnel qui nous a permit de découvrir plein de choses en très peu de temps. Je vais essayer de vous raconter tout en détails, jour par jour, et les adresses que nous avons pu découvrir. Sachez qu’il est très facile de se rendre en Guadeloupe, et les vols au départ de Paris sont beaucoup plus abordables qu’avant. Ces quelques jours au soleil m’ont donné un avant goût d’été, j’ai hâte d’être en juillet pour m’envoler vers la République Dominicaine !


JOUR 1 : Départ de Paris CDG à 10h20 avec XL Airways, si vous ne la connaissez pas encore, c’est une compagnie avec des tarifs avantageux mais avec qui j’ai adoré voyager ! Les sièges sont plutôt confortables, vous avez la possibilité de réserver un menu spécial avant le départ (en supplément, le menu végétarien était vraiment bon et copieux,italien,oriental,espagnol…mais un repas chaud classique est prévu pour tous les passagers), mais aussi de louer pour le vol des lunettes SkyLights + casque anti-bruit pour regarder des films en total immersion, en 2D ou 3D (15€ pour le vol). Le temps de vol est d’environ 9h pour arriver en Guadeloupe, en vol direct. Nous avons atterri à Pointe-a-Pitre aux alentours de 14h30, puis, direction le Langley Resort Fort-Royal pour la nuit. Nous avons dîné au restaurant buffet de l’hôtel, situé en bord de falaise, sur la pointe au nord de la Basse Terre. Nous n’avons pas pu profiter énormément de l’hôtel car nous y sommes restés qu’une seule nuit mais le cadre était vraiment agréable !


JOUR 2 : Départ de l’hôtel aux aurores après un bon petit déjeuner, direction le Jardin Botanique de Deshaies, situé à quelques minutes de l’hôtel. Un véritable havre de paix qui permet de découvrir toute la faune et la flore de la Guadeloupe, entre palmiers, monstera géantes, plantes tropicales, carpes koï, flamands roses, loriquets & perroquets. Cette ancienne demeure de Coluche nous offre un véritable panorama sur la Guadeloupe, autant visuel qu’olfactif, en suivant les différentes allées du jardin. Prix du billet d’entrée : 15€ environ. 
Ensuite, direction le Tendacayou, un autre petit havre de paix, un hôtel/spa/écolodge situé en plein coeur de la nature. J’ai eu un véritable coup de coeur pour cet endroit si paisible (pas de télé ni téléphone dans les habitations, une totale déconnexion), il a été pensé et créé pour cohabiter avec la nature, j’aurais aimé y passer plus de temps. Et puis parlons de cette suite Fitzcarraldo totalement perchée dans les arbres… une folie ! La vue est à couper le souffle. Nous nous sommes arrêtés au Tendacayou pour un cours de Yoga Sivananda, un pur moment de détente, bien être & lâcher prise, dans un cadre idyllique. Pour le déjeuner, nous avons mangé à La Table du Poisson Rouge, le restaurant de l’hôtel. 
Pour continuer notre journée, direction la Maison du Cacao à Pointe-Noire, une visite très intéressante qui m’a beaucoup appris sur l’histoire du Cacao et du chocolat en général. Tout commence à partir du cacaoyer, seul 1% de ses fleurs donneront des cabosses, le fruit de l’arbre. Il faudra attendre environ 5 mois pour le cueillir, quand elle devient jaune/orangé. Les fèves sont ensuite séchées, torréfiées puis moulues pour fabriquer la pâte de cacao. Nous avons pu assister à un atelier Gwakako, ou le chocolat chaud sans lait, uniquement avec de la pâte de cacao, de l’eau et du sucre. Un délice !


JOUR 3 : Nous sommes arrivés dans notre deuxième hôtel pour le séjour, La Créole Beach Hôtel & Spa, situé en Grande-Terre, au Gosier. Nous sommes logés en suites, avec vue sur la mer. Après un petit déjeuner composé d’un jus fraîchement pressé et de fruits frais (je ne pourrais manger que ça toute la journée!), direction le marché de Basse-Terre pour découvrir les produits locaux. Fruits & légumes (la taille des avocats est incroyable ici!), mais aussi épices, punch…il faut vraiment faire un marché Guadeloupéen si vous venez en Guadeloupe. Toutes ces couleurs, ces senteurs, c’est magnifique. Ensuite, direction les Sources de Dolé et le Bain des Amours (Gourbeyre), un petit paradis perdu en pleine jungle, encore peu connu des touristes, fréquenté par les locaux. Nous avons pu profiter d’une source chaude qui provenait directement du volcan de la Soufrière, et préparer un gommage naturel à base de sucre de canne, café & huile de coco. Direction la plage de sable noir de la Grande Anse pour un déjeuner végétarien à base de produits et spécialités locales (giromon, piments végétariens, bananes pesées, carambole, papaye…) servi dans des demi calebasses. Retour à l’hôtel pour profiter de la plage.

JOUR 4 : Réveil plus que matinal, aujourd’hui nous passons la journée sur Marie-Galante, île située à une heure de Pointe-à-Pitre en ferry. Les plages de Marie-Galante sont exceptionnelles ! L’eau est d’un bleu…magique ! Nous avons visité trois artisans locaux grâce à Caraïbes Factory : la Distillerie Père Labat (avec leur rhum à 59°, seule l’île de Marie-Galante a le droit d’en commercialiser), la miellerie La Belle-Hôtesse et Farimag, une fabrique de manioc qui sert à la réalisation des Kassav (galettes fourrées au sucre de canne & coco, délicieux!). Nous avons déjeuné les pieds dans l’eau Au Plaisir des Marins un poisson fraîchement pêché et ensuite, petit atelier cosmefood sur la plage avec Just What You Need pour créer un gommage naturel pour les pieds (huile d’olive, huile de tournesol, eau, sucre de canne, sable, graines de roucou). 


JOUR 5 : Dernière matinée au paradis, à profiter de la plage de l’hôtel, puis, déjeuner au Zawag, le restaurant de poisson de La Créole. 
Merci infiniment à XL Airways et au Comité du Tourisme des îles de Guadeloupe pour ce voyage, l’organisation de ce programme parfait mais aussi à Mathieu, Julia, Lucile et Sophie pour leur bonne humeur qui ont rendu ce séjour si agréable. De jolis souvenirs que je ne suis pas prête d’oublier ! Et j’espère vous avoir donné envie de vous rendre vous aussi dans les belles îles de Guadeloupe ! xx



Read More

Un Nouvel An à Budapest – Elodie in paris

Cette année, j’ai décidé d’aller passer le nouvel an à l’étranger, et plus particulièrement en Hongrie. J’ai réservé mes billets en Avril pour profiter de tarifs avantageux (environ 150euros par personne, logement inclus). J’avais entendu dire que Budapest était une destination très prisée, que les hongrois savaient faire la fête et bien cette théorie s’est bien confirmée. Nous avons passé une très belle soirée, rythmée par les feux d’artifices sauvages un peu partout dans la ville. Néanmoins, je vais vous donner quelques petits tips si vous décidez de vous rendre à Budapest pour fêter le nouvel an : 



Read More

Bologne en 24h – Elodie in Paris

Bologne

Je vous partage aujourd’hui les photos de mon séjour à Bologne avec Rinascimento il y a quelques mois, en juin dernier. J’avais oublié l’article dans mes brouillons, j’ai trouvé ça dommage de ne pas le partager avec vous, surtout que j’aime tellement les couleurs de l’Italie ! Et je dois dire que j’aimais aussi mes photos ! Ahah. Je n’ai passé que deux jours à Bologne mais c’était une belle découverte. J’ai adoré me perdre dans ses petites rues, en passant par la Piazza Maggiore, manger une glace (ou deux) près du canal caché de Bologne, avec ses maisons colorées, une pizza chez Berberè, un lieu vraiment très chouette. Le centre de Bologne est assez petit, la ville se visite en un jour ou deux max. Vous pouvez également monter en haut de la tour Asinelli pour une vue imprenable sur toute la ville (je n’ai malheureusement pas eu le temps de le faire, ce sera pour une prochaine fois). C’est vraiment une ville charmante qui vaut le détour si vous passez dans le coin! Merci Rinascimento pour la découverte ! xx

Read More

Oslo & Tromsø – Elodie in Paris

Oslo

Pour continuer avec la Norvège, je vous donne rendez-vous aujourd’hui à Oslo, sa capitale, et vous pourrez également retrouver dans mon article quelques images de Tromsø. J’ai eu la chance de pouvoir passer une petite journée à Oslo avant le retour à Paris afin de visiter brièvement la ville. Il y a des quartiers vraiment mignons comme Damstredet, ou encore le célèbre Opera House. J’ai bien envie d’y revenir mais selon moi, deux jours suffisent amplement pour visiter la ville. La vie est très chère en Norvège (pour tout, que ce soit la nourriture, les taxis, l’hébergement…), il faut donc prévoir un certain budget. Un week-end c’est idéal :). J’ai beaucoup aimé en tout cas l’ambiance qui se dégageait de la ville, ses boutiques scandinaves où j’aurais bien aimé passer plus de temps à chiner des merveilles et manger plus de kokosbolle (chocolat, coco et meringue, vraiment délicieux!). Après Copenhague, je dois dire que les pays nordiques me séduisent de plus en plus. J’ai eu la chance de visiter la ville au petit matin, c’était vraiment agréable ! Vous connaissez Oslo?

Pour parler rapidement de Tromsø (je n’y suis restée que 2/3h), c’est une toute petite ville de Laponie dont l’attraction principale est les aurores boréales, de part sa situation géographique idéale pour en observer. Plein de souvenirs shops, des excursions, c’est une ville très portée sur le tourisme mais vraiment agréable. C’est aussi le plus grand centre urbain et culturel de la Norvège.  Les paysages qui l’entourent sont merveilleux (voir la vue depuis le port) et il y a également plein de petites îles à proximité à découvrir. Une chose est sure, je reviendrais ! xx

Read More

4 jours en Norvège avec Essie – Elodie in Paris

Tromsø

Il est temps que je vous raconte le séjour de folie que j’ai vécu en Norvège grâce à la marque Essie. La Norvège, les Aurores Boréales, un rêve devenu réalité ! Je rêvais d’en voir au moins une fois dans ma vie et nous avons eu énormément de chance, le spectacle était merveilleux ! Nous avons prit l’avion le mercredi midi, arrivés le mercredi soir à Tromsø (après une correspondance à Oslo, il n’y a malheureusement pas de vol direct Paris-Tromsø). C’est la ville idéale pour voir des Aurores Boréales, elle est située dans le cercle Arctique, tout en haut de la Norvège.  Cependant, il est préférable de s’éloigner au maximum de la pollution lumineuse urbaine pour en apercevoir. Ce phénomène est complètement fou, elles dansent vraiment dans le ciel et déplacent à une vitesse ! Je suis contente d’avoir pu immortaliser ce moment en photo, même si pour info, il est indispensable d’avoir un appareil plein format pour les photographier. C’est vraiment magique, tous les paysages Norvégiens sont magnifiques, il me tarde d’y revenir faire un road trip plus longtemps !

J’étais invitée par Essie à Tromsø au Malangen Resort, un hôtel incroyable situé entre Fjords et montagnes, afin de découvrir leur nouvelle Collection Winter 2018 inspirée par les Aurores Boréales, avec Rita Remark, nail artist officielle d’Essie. Les couleurs sont vraiment canon, mes préférées sont Glow with the Flow, un bleu perlé aux reflets roses & Just the Way you Arctic, un lilac/gris comme j’adore. D’ailleurs, je prévois une petite surprise pour vous courant décembre, je dis ça je dis rien ;). Ce séjour m’a littéralement mit des étoiles plein les yeux, entre les paysages à couper le souffle & les expériences de dingue, notamment la soirée à observer les Aurores Boréales depuis le Camp Nikka autour d’un feu de camp, en écoutant des histoires sur la culture norvégienne et sur les Sami éleveurs de rennes, un peuple nomade vivant en Scandinavie. Je n’aurais pas pu rêver mieux comme première immersion en Norvège ! Le deuxième jour, balade matinale avec Arctic Explorer en RIB boat autour des Fjords, il faisait très froid même avec les combinaisons mais ça en valait clairement la peine : nous avons aperçu des baleines !!! OMG ! Nous étions vraiment seuls au monde sur notre petit bateau et je dois dire que ça fait un bien fou, c’est hyper ressourçant ! Je n’oublierais jamais ce séjour et je ne remercierais jamais assez Essie de m’avoir permis de vivre cette expérience de folie ! J’espère revenir visiter la Norvège très très vite ! J’avais beaucoup trop de photos pour vous partager Oslo dans cet article du coup je vous partagerais mon (court) passage à Oslo dans un autre article. J’espère que mes photos vous feront rêver tout comme moi ! xx

Read More

Un week-end à Lisbonne – Elodie in Paris

Lisbonne

Début Septembre, pour prolonger un peu l’été, je me suis rendue un week-end à Lisbonne, au Portugal. 3 jours pour visiter Lisbonne, c’est largement suffisant. Nous avons commencé par le quartier de l’Alfama, le plus ancien de la ville, j’ai adoré me perdre dans les petites rues et faire des découvertes à chaque coin de rue. L’architecture à Lisbonne témoigne du passé mais les façades en azulejos sont vraiment jolies. Ensuite, nous nous sommes perdus dans le Bairro Alto, le quartier bobo-branché street de Lisbonne avec ses rues taguées et ses bars branchés. Bica, Chiado et Baixa sont les quartiers les plus populaires de Lisbonne où on retrouve restaurants, commerces et tourisme.

Où dormir à Lisbonne?

Nous avons logé dans un appartement Sweet Inn, une première fois et j’ai adoré l’appartement tout comme le service ! Sweet Inn c’est une location d’appartement avec le même service qu’un l’hôtel. Les appartements sont beaux, bien décorés et surtout très bien aménagés. Une conciergerie vous permets de récupérer facilement les clés de votre logement, de laisser vos bagages si vous arrivez tôt ou repartez en fin de journée et le service y est exemplaire. On vous fera même un check-in au moment de votre arrivée. L’appartement était situé dans le quartier de Baixa, autant dire au coeur de la ville, pratique lorsqu’on souhaite visiter la ville à pieds.

Où manger à Lisbonne? 

Il y a énormément de tourisme à Lisbonne, je vous conseille donc de réserver si vous souhaitez dîner dehors le soir. Mon coup de coeur revient à Duque, un restaurant où j’ai pu déguster un poisson frais vraiment excellent pour 10€. Réservation indispensable !  Après avoir fait quelques recherches, j’avais envie de tester le Café Janis, un lieu branché à Lisbonne et les avocado toast étaient excellents. Je vous le recommande pour un petit déjeuner ou brunch, réservation conseillée également. Pas loin du Café Janis, vous trouverez le Time Out Market, un hall avec plein de stands de food, comme on peut en trouver dans plusieurs villes (testé à Amsterdam et Copenhague). Je n’y ai pas déjeuné mais c’est une bonne adresse si vous souhaitez manger sur le pouce. Si vous cherchez une pizzeria à Lisbonne, je vous conseille de vous rendre chez Ma Biche. Créée par deux français expatriés à Lisbonne, en plus d’être belles, les pizzas sont excellentes ! Pour un traditionnel pastei, rendez-vous chez Fabrica da Nata ou bien le célèbre Pastei de Belem si vous vous rendez à Belem. Evitez les restaurants attrape touristes et préférez les petites rues un peu en retrait, vous y mangerez mieux et plus au calme!

Que faire à Lisbonne?

Comme je vous le disais, 3 jours c’est largement suffisant pour visiter Lisbonne (sans parler de Casquai ou Sintra, dans ce cas là il vous faudra un ou deux jours de plus). Tout se fait très bien à pieds, sauf pour vous rendre à Lx Factory ou Belem, je vous conseille de prendre le tramway ou un Uber (les Uber sont vraiment très abordables au Portugal, je vous conseille de choisir Uber depuis l’aéroport pour vous rendre dans le centre ville, la course vous coûtera environ 6€). Lx Factory, c’est une ambiance berlinoise en plein coeur de Lisbonne. Bars, restaurants, expositions, ateliers d’artistes…un lieu de vie à voir absolument ! Je vous conseille de vous y rendre en fin de journée et de boire un verre en rooftop, la vue sur le Pont du 25 Avril est vraiment sublime. Pour déjeuner, je vous recommande les burgers de chez Burger Factory, savoureux et joliment présentés ! Si vous vous rendez à Belem, je vous conseille de vous rendre ensuite à Lx Factory à pieds, cela vous permettra de vous balader le long du Tage et d’admirer le majestueux Pont du 25 Avril. Si vous le souhaitez également, vous pouvez prendre un Uber pour traverser le pont et aller visiter le Cristo Rei ou bien un ferry. Je n’ai pas pu le faire mais d’après ce que j’ai vu, la vue sur Lisbonne est assez jolie !

Retour à Lisbonne, si vous souhaitez emprunter l’Ascenseur de Santa Justa pour admirer la vue (avec les 2h de queue, j’ai vite renoncé), je vous conseille simplement de faire le tour de l’immeuble par la gauche, de prendre la première rue à droite, puis sur la place, d’emprunter les marches du restaurant à droite et vous ne paierez que 1,50€ pour avoir accès à la passerelle…sans les 2h de queue !  La vue panoramique vaut le détour. Si vous voulez photographier un joli tramway, rendez-vous à l’Elevador Da Bica, un petit funiculaire vraiment mignon qui vous permettra de vous rendre de la Place du Calhariz à la Rua de Sao Paulo (prix du billet 3,70€). La Pink Street, célèbre rue de Lisbonne, n’a selon moi rien d’exceptionnel. La meilleure façon de visiter la ville encore une fois est de s’y perdre. Je vous laisse avec les photos, j’espère qu’elles vous feront voyager ! xx

Bon plan : En ce moment, vous pouvez réserver un séjour au cinéma grâce à Expedia, vous aurez la possibilité de séjourner dans des établissements inspirés du 7ème art : entrez dans la galaxie de Tatouine en Tunisie comme dans Star Wars, ou encore, séjournez dans un château digne des décors d’Harry Potter en Ecosse. Le rêve ! Celui qui me donne le plus envie c’est bien Hawaï avec ses bungalows dignes de Jurassic Park. Ca me donne envie de tester l’expérience prochainement…pas vous?  xx

Read More

5 jours à Dubrovnik, Croatie – Elodie in Paris

dubrovnik

Fin août, je me suis envolée pour la Croatie, un pays dont j’avais longuement entendu parler. Destination Dubrovnik, ou King’s Landing pour les fans de Game Of Thrones. Les paysages avaient l’air magnifiques, j’avais hâte de voir ça de mes propres yeux.

Je suis partie 5 jours en Croatie dont une journée à Kotor au Monténégro. Dubrovnik est une vieille ville entourée de remparts, une cité fortifiée classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Entourée par le Mont Srd et par la Mer Adriatique, ses panoramas sont plus beaux les uns que les autres. On ne s’en lasse pas ! On entre dans la vieille ville par la Porte Pile.
Infos pratiques
  • La Croatie est située à environ 2h de Paris en vol direct. Depuis l’aéroport, il vous faudra environ 20 minutes pour rejoindre le centre de Dubrovnik. Notre appartement était super bien situé (à 10 minutes à pieds de la vieille ville) et notre hôte très accueillante ! Je vous le recommande si vous recherchez un logement à Dubrovnik (Apartment Luka -25€ sur votre première réservation Booking via ce lien).
  • La monnaie locale est le Kuna (couronne croate), 1€= 7 Kuna.
  • Il y a Uber en Croatie, cela nous a bien sauvé la vie pour nos quelques déplacements un peu éloignés du centre et les trajets n’étaient pas cher du tout (pour aller à la gare routière par exemple ou au port).
Que faire à Dubrovnik ou aux alentours? 
Se balader dans la vieille ville, se perdre dans les petites ruelles typiques, est le meilleur moyen de découvrir la ville. Vous pouvez aussi vous balader le matin sur le Stradun (rue principale de Dubrovnik), en passant par la Fontaine d’Onofrio avant 11h, manger une glace sur le Port, visiter les remparts de la ville tôt le matin pour éviter la foule (20€/personne) : le tour dure environ 2h et vous permet de découvrir la ville autrement, avec un peu plus de hauteur…c’est canon ! Avec votre billet pour les remparts, vous pourrez également visiter le Fort Lovrijenac afin d’avoir une vue sur tout Dubrovnik et sur la Mer Adriatique. Pour le coucher du soleil, emprunter le téléphérique (attention l’attente peut être longue, je vous conseille d’y aller assez tôt vers 17h30/18h) la vue est magique, j’ai adoré. Pour avoir vu les couchers de soleil en Grèce, je trouve que ceux de la Croatie n’ont rien à leur envier. L’aller/retour coûte environ 15€/personne.  Si vous êtes fan de Game Of Thrones, vous pouvez opter pour un des nombreux tours organisés afin de vous rendre sur les lieux de tournage de la série.  Les îles Elaphites sont facilement accessibles en ferry depuis le port de Dubrovnik, pour une excursion à la journée ou plus. Si vous souhaitez rester à Dubrovnik pour aller à la plage, je vous conseille la plage Bellevue, assez tranquille et plutôt agréable.
Où manger? 
  • Il y a beaucoup de restaurants attrape touristes à Dubrovnik, nous avons donc essayé de chercher un restaurant un peu plus en retrait de l’agitation du Stradun, nous sommes tombés sur le Konoba Rozario. Le poisson grillé était juste délicieux ! La terrasse est très charmante, l’accueil impeccable, cependant il est préférable de réserver.
  • Dolce Vita, pour une crêpe roulée chocolat/noix de coco (ou autre parfum).
  • Sladoledarna ou Gossip pour une jolie glace gourmande.
  • Dubravka 1836, pour un petit déjeuner copieux avec vue sur la fameuse Porte Pile de Dubrovnik.
L’île de Kolocep
Depuis le port de Dubrovnik, vous pouvez prendre un ferry pour les îles Elaphites avec la compagnie Jadrolinija. La plus proche, Kolocep, est située à seulement 15min de Dubrovnik. L’aller/retour coûte environ 6€/personne. L’ile de Kolocep est très sauvage, il y avait très peu de touristes, c’est très agréable pour passer une journée farniente à la plage, loin de l’agitation de Dubrovnik. La location de transats coûte 50 kuna pour 2 transats/parasols pour 3h. L’île se parcours facilement à pieds, elle est bordée par de grandes falaises et des escaliers de Placet. L’eau est turquoise et transparentes, vous pourrez croiser des poissons lors de votre baignade très proche des côtes. Pour le midi, les restaurants sont rares sur l’île (seulement proche du port) pensez à réserver. Il y a un très bon restaurant de poisson à côté de la plage (Konoba Skerac) mais malheureusement il fallait réserver donc nous n’avons pas pu y déjeuner.
Comme je vous le disais, il est très facile d’aller au Monténégro depuis Dubrovnik en bus. Pour plus d’informations, je vous invite à consulter mon article sur Kotor.
J’ai eu un réel coup de cœur pour la Croatie et ses paysages sauvages, son eau turquoise, j’en ai prit plein la vue. Petit regret de ne pas avoir pu visiter la réserve naturelle des lacs de Plitvice ou d’autres îles/villes, ce sera peut être une prochaine fois ! xx

Read More

Kotor, Monténégro – Elodie in Paris

kotor

Lors de notre séjour en Croatie, nous avons décidé d’aller visiter la ville de Kotor au Monténégro. Ce qu’il faut savoir avant tout, c’est qu’il faut passer deux frontières avant de pouvoir entrer sur le territoire. Une en sortant de Croatie et une seconde pour entrer au Monténégro. Autant vous dire que ça peut être assez long, surtout si il y a beaucoup de monde devant vous. Nous sommes partis de Dubrovnik en bus, il faut compter 30€ environ par personne l’aller/retour (réservation sur GetbyBus). Temps annoncé, 1h50 (hors passage frontières, nous avons mit 3h environ). Si vous souhaitez vous y rendre en voiture, je vous conseille de partir très tôt le matin. Les paysages sur la route sont magnifiques, cela m’a d’ailleurs donné envie d’y retourner prochainement. La ville de Perast avec sa chapelle sur l’eau Notre Dame du Rocher feront parti d’un futur voyage, c’est certain ! Mais pour cette fois, c’est la ville de Kotor que nous avons choisi.

Kotor, ville médiévale
Kotor est située dans les bouches de Kotor, sur la baie du Monténégro, classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Et on comprend vite pourquoi ! La vieille ville vaut vraiment le détour. En se baladant dans ses petites ruelles, on a l’impression d’être hors du temps. Elle est entourée d’importantes murailles qui témoignent du passé. Tout se fait facilement à pieds, et elle se visite en seulement quelques heures (nous avons pu faire le tour de la vieille ville en 4h, en prenant notre temps). Je vous laisse découvrir tout ça en photo. Il y a beaucoup d’églises à Kotor, je vous conseille l’église Saint-Nicolas avec ses dômes aux influences orthodoxes. Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de monter jusqu’à la forteresse Saint-Jean mais la vue sur l’Adriatique à l’air magique.
La monnaie à Kotor est l’euro, assez pratique contrairement à la Croatie.
Vu que nous n’avions pas beaucoup de temps sur place, nous avons déjeuné rapidement dans une pizzeria, sur la place de la Cathédrale Saint-Tryphon.
Je vous recommande aussi de vous balader sur le long du port, afin d’admirer les paysages qui s’offrent à vous. Un réel coup de coeur pour le Monténégro qui ne demande qu’à être visité plus en détails une prochaine fois. xx

Read More

Un week-end à Florence & Pise – Elodie in Paris

florence

FLORENCE

J’aime tellement l’Italie ! Après Venise en mai dernier, nous avons décidé de nous rendre à Florence pour y passer un week-end fin juillet. Certes, nous n’avons pas choisi la meilleure période : très touristique, grosse chaleur…mais Florence vaut vraiment le détour ! Entre le majestueux Duomo, son Campanille, la Galerie des Offices, le Ponte Vecchio…Vous allez en prendre plein les yeux ! Je n’ai pas d’hôtel à vous recommander car nous avons logé dans un Airbnb situé à 15min à pieds du centre de Florence (-25€ sur votre première réservation Airbnb ici). Depuis l’aéroport, un taxi vous coûtera 22€ pour vous rendre dans le centre de Florence (forfait). Sachez qu’une consigne à bagage est disponible à la gare de Florence, 6€ les 5 premières heures, utile lorsqu’on doit libérer son Airbnb assez tôt, pour ne pas avoir ses valises sur les bras le dernier jour.

Read More

Venise – Elodie in Paris

venise

Le mois dernier, je suis partie découvrir Venise le temps d’un week-end. J’avais une certaine appréhension de Venise, peut être une trop grande attente et la peur d’être déçue en réalité, mais j’ai trouvé la ville plutôt agréable ! Tout d’abord, pour nous rendre à Venise, nous avons emprunté un vol EasyJet d’une heure et demi environ, puis, un bus depuis l’aéroport Marco-Polo pour rejoindre la Piazzale Roma en 20min. Vous pouvez acheter les tickets facilement sur place ou bien les acheter en ligne avant votre départ. L’aller-retour coûte environ 13€. Nous avons séjourné à l’hôtel Papadopoli Venezia, situé à 5min de la Piazzale Roma, un superbe boutique hôtel directement accessible par le canal. Nous avions également une petite terrasse avec une vue dégagée sur celui-ci, un bonheur de se réveiller avec cette vue le matin. Côté météo, le meilleur moment pour se rendre à Venise se situe en mai ou septembre, afin d’éviter les grosses chaleurs de l’été.

Que Faire à Venise?

Tous ceux qui sont allés à Venise vous diront la même chose : la meilleur chose à faire pour visiter la ville est de vous perdre dans ses rues. Évidemment, il faut tout de même aller voir la Piazza San Marco, le Pont du Rialto ainsi que le Pont des Soupirs, mais j’ai adoré me perdre dans des quartiers moins touristiques, au sud de Venise par exemple (Dorsoduro ou Cannaregio). Pour prendre de la hauteur, direction le toit de la T Fondaco Dei Tedeschi (l’équivalent des Galeries Lafayette) c’est gratuit et la vue vaut le détour ! Autre option, la Scala Contarini des Bovolo, l’entrée est à 7€  et rien que pour l’architecture du bâtiment (et surtout son sublime escalier), je vous le recommande énormément.

A Venise, on marche, on marche & on marche ! Ou bien, vous pouvez aussi prendre l’option bateau ou « vaporetto » pour rejoindre les différents quartiers, mais l’option la plus économique reste la marche (comptez 26€ pour le pass illimité 24h – 36€ pour le pass 48h). Vient aussi le cas de la gondole…faire ou ne pas faire? Vous trouverez facilement des gondoliers, qui pratiquent tous le même tarif : comptez 80€ le tour de 30min environ. C’est assez cher mais selon moi, c’est à faire au moins une fois pour découvrir la ville sous un autre angle. C’est aussi très romantique :) Évitez de faire votre tour sur le Grand Canal et privilégiez les petits canaux intérieurs, la balade sera plus tranquille et bien plus intéressante.

Les églises sont très présentes à Venise, il y en a 123 en tout. Si vous aimez les visiter vous ne saurez plus où donner de la tête, certaines valent vraiment la peine qu’on pousse leurs portes.

Si vous n’avez pas vu mon article sur Burano, je vous conseille de prendre le temps d’y aller une matinée, de commencer par Burano puis Murano (où vous trouverez plus de restaurants et moins de touristes pour déjeuner). Vous trouverez plus d’infos/conseils dans mon article dédié à Burano.

Où Manger à Venise?

Je ne suis restée que le temps d’un week-end, je n’ai donc pas énormément d’adresses à vous partager, je ne partagerais que celles qui, selon moi, valent vraiment le détour.

Premièrement, la Trattoria « Da Sara », une super adresse avec une charmante terrasse intimiste, dans le quartier de Dorsoduro (Calle San Pantalon). Parfait pour dîner, nous y sommes allés les deux soirs tellement nous avons aimé l’adresse. Excellent rapport qualité/prix. La vie peut sembler cher à Venise mais en s’éloignant des quartiers touristiques, vous trouverez des restaurants avec des pizza ou pâtes à 8€.  Avant le dîner, vous pourrez prendre un fameux « aperitivo » italien, nous n’avons pas eu l’occasion d’en tester un à Venise.

Pour le midi, je vous conseille la Terrazza  dei Nobili, avec une vue dégagée sur l’île de Guidecca. C’est très agréable de se balader sur le bord du canal après le déjeuner. Nous n’avons pas eu l’occasion de tester Farini, mais c’est apparemment une super adresse pour manger une slice de pizza sur le pouce.

La meilleure glace de Venise se trouve chez SUSO : une folie ! J’ai choisi chocolat noir/caramel. En règle général, vous ne serez pas déçu des glaces en Italie & la simple boule vous coûtera seulement 2€.

Lors de notre escale à Murano, nous avons déjeuné au restaurant de l’hôtel Al Soffiador, les pizza étaient excellentes !

Pour résumer, j’ai adoré découvrir Venise à ma façon, en me perdant dans ses petites rues, aussi jolies les unes que les autres, mais, j’ai tout de même préféré Rome, je trouve que la ville est plus charmante et plus riche en découvertes ! Vous connaissez Venise? xx

Read More

1 2 3 4